Ce que touchent les développeurs en 2017

Sylvain Actualités 0 commentaire(s) 1285 vue(s)

Plusieurs langages concernent les développeurs, notament JavaScript, PHP, Java, Ruby, Python et bien d'autres. Nous allons voir sur ce graphique, le 6ème opus d'Urban Linker et son baromèttre annuel de rémunération. Cette étude nous illustre précisément les développeurs salariés et/ou indépendant basés en île-de-France qui travaillent sur du PHP, Ruby/Python, Java, DevOps, iOS, Android, etc... Au fil du temps, Urban Linker nous démontre que les salaires connaissent une hausse concernant l'embauche pour plusieurs de ces profils.

Le PHP, langage de programmation incontournable, conserve sa popularité et est utilisé par des développeurs dont les salaires ont une tendance à la hausse. Surtout pour les profils de type "seniors". Les salaires des amoureux pratiquants du Java restent à leur même niveau en comparant à l'année 2016, même si la fréquentation et la demande reste forte dans ce langage. Contrairement au langage .Net qui connait une baisse des demandes. Ainsi, on observe une lègère baisse des salaires en .Net, perdant 5,2% de leur salaire.

Des salaires de plus en plus élevés dans plusieurs domaines

Les amoureux du Javascript connaissent une baisse au niveau rémunérations, et ces derniers recul d'une année sur l'autre (baisse de 1% pour les développeurs dull-stack et de jusqu'à 6,25% pour les codeurs front-end junior) 

 

Tandis que pour les intégrateurs, "ils ont tendance à acquérir de nouvelles compétences et touchent de plus en plus au développement front-end, notamment via les frameworks Angular et React. Ce qui engendre une légère augmentation de leurs fourchettes de salaires : les intégrateurs confirmés gagnent 4% et les senior 5% de plus que l'année dernière", remarque Urban Linker qui constate en parallèle les diférences de rémunération où le terrain du développement mobile connait des rémunérations en baisse malgré un marché en plein essor.